Qonto intègre le Next 40



Le label qui regroupe les jeunes entreprises les plus prometteuses de la French Tech compte un nouveau membre en la personne de la banque en ligne pour les professionnels, Qonto.

Next 40, créé en 2019 par le gouvernement, est considéré comme un levier permettant aux entreprises soutenues de grossir plus rapidement. Une aubaine pour Qonto dont les objectifs s’annoncent ambitieux.

Qonto parmi les champions de la Tech made in France

Une consécration. Le terme semble fort mais il représente parfaitement l’impact que signifie une intégration au sein du label Next 40. Il est d’autant plus fort pour Qonto, puisque l’entreprise créée en avril 2016 est la première néobanque à figurer dans cette liste des entreprises soutenues par le gouvernement français.

Un soutien des autorités publiques dont le but est d’offrir aux start-up une exposition à l’international ainsi qu’un accompagnement médiatique. Les membres de Next 40 bénéficient également de services dédiés au sein de l’administration ainsi que des services publics français. Autant d’atouts qui s’avèrent utiles au quotidien et favorisent la croissance de ces jeunes entreprises dont fait désormais partie Qonto.

Des objectifs élevés pour Qonto

Des aides précieuses pour Qonto puisque la néobanque ne cache pas ses ambitions pour les années à venir. Implantée en France mais également en Espagne, Allemagne et Italie, la banque en ligne pour les professionnels souhaite continuer de grandir.

Le but annoncé par les dirigeants est de parvenir à la rentabilité d’ici à 2023. Spécialisée dans les PME et les indépendants, Qonto, souhaite également viser les start-up, assez peu représentées dans les offres de banques en ligne.

Une volonté de grossir assumée par la néobanque qui table sur 500 000 clients à la fin de l’année 2023 alors qu’ils sont aujourd’hui 120 000 à détenir un compte Qonto. Des clients à conquérir qui sont français mais aussi et surtout européen, en se concentrant sur les pays où l’entreprise est déjà présente. Pour assurer une qualité de services constante malgré l’arrivée de nouveaux clients, la néobanque envisage de recruter 150 personnes durant l’année qui vient de commencer.

Après avoir doublé son chiffre d’affaire depuis sa création en 2016, Qonto ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L’intégration au sein du label Next 40 et le soutien de l’État français devraient donner un coup d’accélérateur à une croissance déjà impressionnante. Une présence qui renforce également l’influence de Qonto dans l’écosystème français et sa place de chef de file des néobanques.



Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire