La néobanque pro Qonto : le bilan après un an d’existence

Alexandre Prot Qonto


Déjà une année d’existence pour la néo-banque pro française Qonto qui a su se faire une place de choix dans le monde des banques en ligne. Conjuguant à la perfection avec un marché inexorablement saturé, Qonto propose, rappelons-le, des solutions bancaires extrêmement simplifiées pour les indépendants, start-up et petites entreprises. Pour preuve, l’ouverture de compte se réalise en à peine cinq minutes et le service est accessible à partir d’un peu moins de dix euros, neuf pour être précis. Il est susceptible d’évoluer suivant le nombre d’opérations effectuées et le nombre de cartes souhaitées.

Qonto avait réussi à passer le cap des 20.000 clients

Pour financer son lancement, Qonto avait réussi le tour de force de lever 10 millions d’euros en juillet 2017, montrant ainsi d’emblée la hauteur de ses ambitions. Ces dernières lui ont par ailleurs permis d’atteindre rapidement, fin 2017, le score intéressant de 5000 entreprises clientes. Trois mois plus tard, ce chiffre était doublé et rebelote cet été puisque Qonto annonce avoir séduit désormais plus de 20.000 clients.

Un résultat impressionnant mais parfaitement cohérent, tant la néo-banque a su tirer son épingle du jeu au milieu d’une concurrence toujours plus accrue. De quoi pouvoir poursuivre sa marche en avant et viser d’autres objectifs, en prenant notamment le lead sur le plan européen.

Un pari ambitieux mais loin d’être impossible au vu de la progression fulgurante de la société. Mais pour l’heure, Qonto va probablement dans un premier temps se contenter de densifier sa présence dans l’Hexagone et continuer à grignoter des parts de marché. Elle devrait y parvenir sans trop de difficulté tant son offre semble littéralement taillée pour la cause des indépendants qui se bousculent, avec entrain, les uns après les autres au portillon.

Source : Frenchweb

La néobanque pro Qonto : le bilan après un an d’existence
4 (80%) 1 vote